Menuiseries bois

Pour bien se comprendre

Le vocabulaire

  1. Ouvrant
  2. Double barrière d’étanchéité
  3. Double vitrage
  4. Joint et intercalaire
  5. Dormant
  6. Pareclose

 

Gamme de produits

 

Type de pose et prises de côtes

Pose en applique

Il existe 5 cas

Pose en feuillure (sans volet roulant)

Pose en embrasure (sans volet roulant)

Pose en tunnel (sans volet roulant)

Pose en renovation (sans volet roulant)

 

Notice de pose

L'épaisseur du dormant

Plusieurs dormants existent en fonction de votre épaisseur de doublage. Ils sont réalisés par rajout de tapées d’isolation. 
Contrôlez l’épaisseur du doublage prévu afin de pouvoir commander les tapées d’isolation ou le dormant adaptés.
 

1. Dormant

2. Tapée d'isolation

3. Doublage

4. Maçonnerie

Les étapes de la pose

Dans le cas d’une rénovation sur cadre existant, il faut d’abord démonter les ouvrants et vérifier l’état général ainsi que la bonne tenue au gros oeuvre du dormant existant.

En cas de défaut constaté, effectuez une remise en conformité.
 
  1. Vérifiez le niveau et l'aplomb de la maçonnerie

 

  1. Positionnez la menuiserie et vérifiez l’équerrage.

 

  1. Fixez la menuiserie définitivement. Les fixations sont à poser de chaque côté du dormant, de préférence dans l’alignement des paumelles, avec des pattes à scellement (maçonnerie, parpaings ou briques) ou avec des pattes équerres, chevilles et vis (murs en pierre ou béton).

 

  1. Posez un cordon de mastic d’étanchéité, adossé à un fond de joint ou par une mousse imprégnée pré-comprimée, sur le pourtour de la menuiserie
    et sans interruption dans les angles.
 
  1. Contrôlez le bon fonctionnement de la menuiserie. Vérifiez et réglez à nouveau les aplombs, les niveaux et l’équerrage. 
    Contrôlez les jeux, la hauteur  des gâches et les réglages.

 

Important : pour assurer le bon fonctionnement d’une fenêtre et une parfaite étanchéité, il est impératif de poser la menuiserie sur un appui maçonnerie terminé et parfaitement horizontal.

 

 

Conseil de pose

Finition et entretien

Lorsqu’elles n’ont pas reçu de finition complète en usine, nos fenêtres en bois nécessitent de recevoir un traitement avant la pose: lasure ou peinture. 
Pour une bonne tenue dans le temps le renouvellement de la lasure doit s’effectuer tous les 2 ans sur un bois légèrement égrené, et celui de la peinture tous les 4 ans sur un bois poncé. Pensez à protéger les joints et les quincailleries. Les finitions mixtes ne sont pas recommandées (face intérieure lasure et face extérieure peinture par exemple). 
Utilisez un produit adapté pour l’entretien de l’ensemble des quincailleries (paumelles, crémones et serrures).
 
Tolérance
En fonction des conditions hygrométriques les menuiseries bois peuvent subir des déformations dimensionnelles. La tolérance admise par la norme NF est de 4 mm. 
 
Stockage
Stockez les produits verticalement dans un local aéré, sec, à l’abri des intempéries, de la lumière solaire et des aléas du chantier (projections de ciment, plâtre ou peinture).
 
 
Pour tous nos produits, il est nécessaire de respecter les règles professionnelles contenus dans les DTU et les conseils donnés par les fabricants.
Découvrir les autres conseils
Découvrir nos Fenêtres